Initiations et Ordres initiatiques


Dans un roman écrit au 2ème siècle, Apulée parle ainsi de l’initiation : « Lorsque le moment fut venu, mon initiateur me conduisit accompagné d’autres initiés au bain le plus proche. Là une fois que je fus lavé comme à l’ordinaire, il commença par demander la bienveillance des Dieux et me purifia en m’aspergeant tout le corps. Ensuite il me ramena au temple. Il m’arrêta aux pieds mêmes de la Déesse et me donna certaines instructions secrètes trop merveilleuses pour que la voix humaine puisse les exprimer. Alors, éloigné de tout profane, il me fit revêtir une robe de lin entièrement neuve, me prit par la main et me conduisit dans la partie la plus reculée du sanctuaire. Peut-être te demandes-tu avec curiosité, lecteur attentif, ce qui a été dit alors, ce qui a été fait ; je te le dirais, s’il m’était permis de le dire, tu le saurais s’il t’était permis de l’entendre. Ami lecteur, votre curiosité va s’enquérir de ce qui se dit, de ce qui se fit ensuite. Je le dirais, s’il était permis de le dire ; vous l’apprendriez, s’il était permis de l’apprendre. Mais ce serait un crime égal que commettraient et tes oreilles et ma langue, celle-ci pour son indiscrétion sacrilège, celles-là pour leur curiosité téméraire. Mais peut-être l’envie qui cause ton impatience est-elle pieuse et je ne te torturerai pas en tenant longtemps en suspens. Aussi, écoute, et crois, car ceci est la vérité. Je suis allé jusqu’aux frontières de la mort, j’ai foulé aux pieds le seuil de Proserpine, j’ai été entraîné à travers tous les éléments, en pleine nuit j’ai vu le soleil étinceler de lumière blanche, j’ai approché, face à face, les dieux d’en bas et les dieux d’en haut, je les ai adorés tout près. Voilà : je t’ai tout raconté et, bien que tu l’aies entendu, il est impossible que tu ne sois pas tout de même dans l’ignorance. »

Ordre initiatique & initiation Je souhaiterai aujourd'hui vous dire quelques mots sur le sujet suivant : Qu'est-ce qu'un ordre initiatique ? Les milieux ésotériques parlent souvent d’une telle structure, mais les ordres initiatiques sont rarement définis d'une façon simple, concise et directe. C'est ce que je vais faire ici pour vous en quelques minutes. Bien évidemment, si nous parlons d'ordre initiatique il est important de commencer par la définition d’une initiation. Je vais donc commencer par vous donner une définition simple que je commenterai ensuite. Une initiation permet à un candidat de faire l'expérience intérieure de ce qu'on appelle les « Mystères ». Ceux-ci peuvent être liés à des divinités ou à des lois de l'univers. Il s’agit donc d’un ensemble de rites, qui peuvent être soit symboliques, soit théurgiques. Je vais vous expliquer rapidement ces deux différentes catégories.

Deux catégories d'initiations Je classerai par exemple dans la catégorie des rites d’initiation dits symboliques la Franc-Maçonnerie. Ces rites sont bâtis à partir de symboles utilisés au cours de la cérémonie. Ces symboles sont destinés à déclencher une réaction généralement psychologique chez le candidat, dans l'espoir que cette réaction engendre une succession d'effets au niveau de son inconscient, au niveau de sa psyché, au niveau même éventuellement de son âme. Ici, dans un rite symbolique, l’initiateur essaie d'atteindre un effet profond chez le candidat par répercussion.

La deuxième catégorie d’initiations est celle des rites théurgiques. Dans cette catégorie, les initiateurs ont été formés de telle manière qu'ils soient capables d'utiliser leur potentiel psychique pour réellement déclencher quelque chose chez le candidat, non seulement au niveau conscient mais au niveau inconscient et même au niveau de l'âme. L'action de l'initiateur est donc délibérée sur les deux niveaux : sur le niveau physique, physiologique, donc symbolique, mais également au niveau invisible. Il s’agit dans ce dernier cas d’un travail sur les corps psychiques. Bien évidemment ces deux types de rites s'associent très bien l'un l'autre. Le symbolique n'implique pas nécessairement le théurgique, sauf si les initiateurs ont été formés. Cependant le rite théurgique implique forcément un usage des symboles et de différents outils magiques.

Buts de l’initiation Il est intéressant maintenant de parler des buts de l'initiation. Les buts, comme vous l'imaginez, sont multiples. J'en ai retenu quelques uns qui sont parmi les plus importants : 1- Le 1er but consiste à réveiller les potentialités insoupçonnées que nous possédons à l'intérieur de nous. Le rituel d'initiation va donner une impulsion de départ, qu'il vous appartiendra ensuite à travers une formation adéquate, de développer et d'entretenir. 2- Le 2ème but consiste à vous donner une méthode sure et efficace vous permettant de vous élever vers le Divin. 3- Le 3ème but consiste à vous préparer à traverser votre mort naturelle en toute conscience.

Nous touchons là quelque chose d'essentiel dans la tradition initiatique que je voudrais commenter. Il est évident que chacun, individuellement, peut travailler sur lui-même, peut lire de multiples livres, s'intéresser aux traditions initiatiques, aux traditions anciennes, aux religions, à la spiritualité et faire ainsi un grand chemin. Nous pourrions donc dire qu'il n'y a pas de nécessité de recevoir une initiation ou d'entrer dans un ordre initiatique. C'est vrai. Toute personne peut se former elle-même. Toutefois tout le monde n’a pas la capacité et la volonté d’être un parfait autodidacte. Beaucoup jugent à un moment donné, qu'il est peut-être plus facile, plus rapide de s’inscrire dans une institution sérieuse, de s’adresser à un groupe. Nous pouvons alors être formés par des enseignants très expérimentés ayant eux-mêmes reçus une bonne formation. Nous sentons intérieurement que nous allons apprendre plus vite, que nous allons éviter des erreurs, et que nous allons profiter de l'expérience de ceux qui nous ont précédés. C’est la première chose.

Le second aspect à considérer est l’attitude à avoir lorsque l’on a décidé de poursuivre des études. Il est évident que nous ne changeons pas d'école tous les trimestres, ou tous les mois. Vous ne passez pas d'une formation à l'autre sans arrêt. Si vous souhaitez suivre une formation pratique, vous n'allez pas voir un professeur dans une école, écouter une leçon dans une autre, tenter une autre méthode ailleurs, et ainsi de suite. Après vous être inscrit dans une formation, vous essayez pendant un temps précis de suivre la méthode progressive qui vous est enseignée. C'est exactement de cette façon que fonctionne un ordre initiatique sérieux. C'est essentiellement pour cette raison que vous allez vous rapprocher d'individus qui ont une longue expérience, qui vont pouvoir économiser votre temps et vous donner cette impulsion vous permettant d'avancer plus rapidement et plus efficacement. Vos initiateurs pourront vous assister, à condition évidemment qu'ils aient eux-mêmes fait la route qu’ils vous proposent.

Le 3ème but consiste, et c'est extrêmement important, à apprendre ce qui nous attend après la mort. Cette notion de mort dans l'hermétisme, la théurgie, le néoplatonisme, est extrêmement importante. Chacun d'entre nous va mourir. Personne ne sait quand. Cela peut être dans quelques instants ou dans de nombreuses années, nous n'en savons rien. Par contre cette extrémité a toujours été représentée, dans toutes les traditions, comme étant l’initiation majeure. Ce n'est pas une initiation qu'on souhaite recevoir sans y avoir été préparé. Un des objectifs de la théurgie et de l'initiation, très bien représentée par l'Aurum Solis par exemple, est de vous préparer à traverser cette extrémité qu'est la mort de manière consciente. Si ce n'est pas le cas, vous serez nouveau emporté par le flot de la génération et ne serez absolument pas capable de conserver consciemment ce que vous avez acquis dans cette vie. Vous ne pourrez pas choisir ou orienter ce que sera votre prochaine existence. Il convient donc d'avoir à la fois une connaissance théorique et une connaissance pratique, expérimentale. C'est ce que vous permet l'initiation. C'est ce à quoi vous forme un ordre théurgique et initiatique sérieux et efficace. Il faut donc apprendre à maîtriser cette dernière extrémité.

La tradition occidentale est formelle sur ce point : il ne s’agit pas d'aller au devant de cette mort. Nous ne souhaitons pas nous suicider. Ce serait une erreur fondamentale. Les philosophes étaient contre cette idée. Il s'agit au contraire de profiter de l'instant présent pour nous préparer à cette initiation. Bien évidemment pour arriver à tout cela, il convient de s'inscrire dans un ordre initiatique qui soit sérieux et de qualité. J’ai moi-même procédé ainsi dans le choix d’un Ordre initiatique, me disant que l'expérience de ceux qui m'avaient précédé me serait utile. Ce fut réellement le cas.

Authenticité des Ordres initiatiques Il est essentiel de définir les critères de qualité d’un Ordre initiatique. J'en retiens quelques uns que je vous offre et vous pourrez vous inspirez de ceux-ci pour faire ensuite votre sélection. Un Ordre initiatique doit avoir une histoire. Un Ordre initiatique ne s'invente pas, ne se créé pas à la façon de simples groupes. Un Ordre initiatique découle d'une longue lignée de Maîtres. Les responsables, ainsi que les initiés, doivent manifester dans leur vie, dans leurs comportements, cette responsabilité, ce devoir vis-à-vis des Maîtres qui les ont précédés. C'est quelque chose qui se perçoit dans le fonctionnement d’un tel Ordre. C'est ce qui mène à une véritable humilité.

En effet un autre critère important est de ne pas exalter l'ego. J'ai souvent tendance à dire que la Franc-maçonnerie, qui est une respectable tradition, a hélas le travers d'intensifier l'ego.

Les responsables d'ordres initiatiques doivent être sérieux, j'entends par là qu'ils doivent être capables d'appliquer à eux-mêmes les règles qu'ils prônent aux autres. Il ne s'agit pas de dire que nous sommes parfaits et que les responsables d'ordres initiatiques doivent être parfaits. Tout le monde est humain et personne n’est parfait. Toutefois, cela doit rester un objectif, un idéal. Le sérieux se manifeste à travers l'honnêteté et l'humilité. Ceci nous permet d'admettre qu'il y a des centaines et des centaines de choses que nous ignorons et que nous devons apprendre. Il faut avoir l'humilité de reconnaître que les Maîtres qui nous ont précédés, dans l'Antiquité par exemple, avaient une culture gigantesque et essayaient chaque jour d'apprendre davantage. Qui que nous soyons, nous sommes loin d'avoir atteint cet idéal. Qu’il s’agisse de responsables ou d’étudiants, il convient de combattre l’égo et d’atteindre une véritable humilité, d’acquérir une claire vision sur ce que l'on est véritablement.

Je ne crois pas qu'un Ordre initiatique puisse fonctionner s'il ne prône pas en même temps une éthique, une morale. Je reviendrai sur ce point à une autre occasion, mais souvenons-nous que l'éthique et la morale individuelle doivent nécessairement faire partie de la formation initiatique. Le développement des vertus est quelque chose d'essentiel.

Bien entendu, l'initié doit être formé, je l'ai dit tout à l'heure, mais aussi accompagné individuellement. Il est donc nécessaire qu'il ait un superviseur. Ce dernier est son interlocuteur privilégié et accompagne l’initié au fur et à mesure de sa progression.

Si l’ensemble de ces critères ne sont pas réunis, un Ordre initiatique ne peut pas se développer de manière sereine, stable. Il ne peut pas devenir un cadre de travail équilibré. Il est donc important que vous portiez votre attention sur l’histoire de la Tradition qui vous intéresse. Cet ordre initiatique, cette tradition a-t-elle passé son temps à se diviser, à s'opposer, à se battre ou au contraire est-elle restée unie, stable, discrète, transmettant un travail sérieux ? Voila un bon critère.

Un autre critère, sur lequel je reviendrai dans une autre article, est celui de la contre initiation. L'ordre initiatique qui vous intéresse pratique-t-il la contre initiation ? C'est-à-dire vous fait-il passer de nombreuses années à travailler sur des choses qui vous sont parfaitement inutiles du point de vue de l'initiation ultime qui doit être celle de la préparation de votre mort ? Vous apprend-il quelque chose au niveau du développement de vos pouvoirs psychiques ? Avez-vous appris au cours des années passées quelque chose d'efficace que vous pouvez utiliser dans votre vie quotidienne ? Au contraire vous a-t-on enseigné appris un grand nombre de choses qui, finalement, sont bien inutiles ? Posez-vous ce genre de questions. Si c'est le cas, si on vous a fait perdre du temps, c'est ce que j'appelle une contre initiation. C'est le fait de vous détourner de quelque chose d'essentiel.

Pour ma part, dans la tradition occidentale, j'ai tendance à croire que la tradition théurgique et hermétiste manifeste cette efficacité. Elle rassemble à la fois cette dimension éthique et rituelle vous permettant d'avancer d'une manière équilibrée et efficace.

Je vous souhaite donc de réfléchir à ces quelques mots, de réfléchir à ces quelques critères et de vous poser cette simple question, que chaque initié s'est posé à un moment donné : Puis-je continuer tout seul de manière efficace ou, considérant que j'ignore à quel moment je vais mourir, que j'ignore tout un ensemble de choses, n'est-il pas plus utile j'entre dans un ordre initiatique, que j'écoute cet appel, cette voix intérieure et que je profite de l'expérience de ceux qui m'ont précédés pour avancer plus efficacement ? Je pense que c'est une décision utile et intéressante.

Aurum Solis Un Ordre tel que l'Aurum Solis a prévu une période portant le nom de Pronaos, qui permet à un individu sincèrement intéressé de faire une formation particulière. Il pourra pratiquer des rites individuels et en groupe, sans avoir encore reçu l'initiation. Cela vous permettra de savoir si cette Tradition vous correspond, si les pratiques déclenchent en vous quelque chose de particulier, de profond et si tout cela vous semble utile.

Donc ce Pronaos prépare à la première initiation dans l’Ordre mais ne la garantie pas. Le Pronaos dans l'Aurum Solis est ouvert à toutes et tous. Il est offert comme une expérience profonde, intérieure composée de rituels, de méditations, de visualisations, etc. C’est un véritable apprentissage. Mais après ces 9 mois, il vous appartiendra de savoir si ce type de pratiques vous correspond. Pour sa part, l’Aurum Solis vérifiera si votre progression a été faite sérieusement, si vous avez manifesté de l’humilité ou au contraire de l’orgueil. Si ce bilan est favorable, vous pourrez alors recevoir cette initiation et continuer vos pratiques. Dans le cas contraire, on vous recommandera de continuer la période du Pronaos un peu plus ou parfois même de postuler de nouveau après quelques mois ou quelques années. C'est ainsi qu'une véritable tradition initiatique fonctionne : elle ouvre largement ses portes mais ne donne pas l'initiation à tout le monde.

Je vous suggère de lire le dernier livre qui se trouve dans le roman d'Apulée : L'Ane d'or. Vous verrez comment Apulée recherche l'initiation. Vous verrez comment cette initiation isiaque est transmise à cette époque. Cela vous permettra de revenir sur certains points que j'ai évoqué aujourd'hui et de voir que ce qui est vrai aujourd'hui dans des ordres comme celui de l'Aurum Solis, était déjà vrai au 3ème, 4ème 5ème siècle de notre ère. Cette permanence manifeste ce qu'est une véritable tradition initiatique. Je souhaite de tout cœur que vous puissiez découvrir une telle structure et que vous puissiez ainsi franchir les portes de l'initiation, rencontrer celles et ceux que vous appellerez sœurs et frères sur tous les continents. Peu importe leur couleur, leur sexe, ou leur religion. Tous ont traversé ce portail et ont décidé d'œuvrer ensemble, de partager leur savoir faire, à l'intérieur d'un même cursus que nous avons reçu depuis très longtemps, de nombreux siècles, des Maîtres de la Chaîne d'Or. C'est ce que je vous souhaite dans cette découverte de l'initiation.

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
Social Medias

Privacy Policy
Copyright © 2017 Jean-Louis de Biasi

All rights reserved

  • My Facebook Page
  • My YouTube Channel
  • My Twitter