Social Medias

Politique de confidentialité
Copyright © 2019 Jean-Louis de Biasi

Tous droits réservés

  • My Facebook Page
  • My YouTube Channel
  • My Twitter

Specs : Livre broché | Français | 94 pages | 16 x 24 cm
Date publication : 2002

Bientôt disponible

PRÉSENTATION

1805. Alors que Napoléon Bonaparte vient d’être sacré à Notre-Dame de Paris par le Pape Pie VII, huit Francs-Maçons se réunissent à Castillonnès pour fonder une Loge maçonnique qui se développera rapidement. 
Cette commune qui fut une importante place forte frontalière au Moyen-Age, a une histoire beaucoup plus riche qu’on pourrait le soupçonner au premier abord. Cet épisode en est un exemple de plus.
Nous avons pu retrouver les correspondances de ce groupe de Castillonnésiens qui nous ont permis de retracer leurs activités, leurs discours, en un mot leur histoire. 

C’est plus d’une centaine de noms que nous découvrons, dévoilant l’identité de tous ceux qui participèrent à cet épisode inconnu de l’histoire de notre ville. C’est une véritable résurrection d’un pan de l’histoire que nous avons complété de nombreuses illustrations et éclairages historiques sur cette époque et sur la franc-maçonnerie elle-même.
Quant aux délibérations officielles des élus de la ville que nous avons rajoutées, elles éclairent quelques événements significatifs de la même époque.
C’est donc à la découverte d’une page encore inconnue de Castillonnès que nous vous convions dans ce livre !

INTRODUCTION DU LIVRE

L’histoire d’une ville est une source constante de surprises et d’émerveillement. En traversant aujourd’hui la bastide de Castillonnès, nous sommes loin de nous douter de sa riche histoire. Fondée en 1259, elle est rapidement devenue une importante place forte à l’époque médiévale. Ville frontalière, au temps où l’aquitaine était anglaise, elle règna sur cette partie de la Guyenne pendant plusieurs siècles. Mais l’histoire d’un lieu, d’une ville ou un groupe humain, ne se limite pas à une suite d’événements s’enchaînant d’une façon linéaire et clairement visible. 

 

Lire la suite de l'introduction >