Social Medias

Politique de confidentialité
Copyright © 2019 Jean-Louis de Biasi

Tous droits réservés

  • My Facebook Page
  • My YouTube Channel
  • My Twitter

Specs : Livre broché | Français | 128 pages | 11 x 17 cm
Date publication : 2001

Livre épuisé. Bientôt disponible en version numérique.

Bientôt disponible

PRÉSENTATION

Les rites égyptiens, connus sous les noms de Misraïm et de Memphis sont longtemps restés confondus avec les Obédiences portant ces noms. Or il s'agit de rites forts anciens qui ont véhiculé à travers une histoire parfois mouvementée, un contenu philosophique et initiatique exceptionnel.

Cet ouvrage nous replonge dans les sources de ce rite et nous dévoile les relations étroites qui le rattache à la tradition hermétique. Profondément spiritualiste et humaniste à la fois, le Rite de Memphis-Misraïm révèle une profonde originalité. Aujourd'hui pratiqué dans une véritable maçonnerie adogmatique et impliquée dans ce monde, il réunit de façon équilibrée les deux natures de l'être apparemment dissemblables : l'esprit et le corps.

Prenant en compte l'humain dans toute sa complexité et ses mystères, la franc-maçonnerie de rite égyptien, perpétuation de lHermétisme antique, offre au début de ce nouveau siècle l'image vivante d'une tradition capable de dépasser les intégrismes de toutes sortes, pour réunir dans une même démarche la connaissance et la vertu.

PRÉFACE DU LIVRE

par Gérard Cambuzat, Grand Maître adjoint du G.O.D.F.

 

Divers rites maçonniques sont en usage en France. Ils donnent à notre « génie national » cet aspect composite et pour tout dire un peu désordonné que nous nous plaisons à qualifier d’exception. Le rite égyptien est une belle exception qui, depuis deux siècles, malgré ses ramifications internationales, a trouvé dans notre pays un berceau et une terre d’élection. 

 

Lire la suite de la préface >

POSTFACE DU LIVRE

par Ludovic Marcos

 

La maçonnerie misraïmite a été secouée ces dernières années par une crise qui l’a considérablement affaiblie. Parmi les facteurs explicatifs, la responsabilité des luttes d’ambitions a été soulignée. Cependant, s’il n’est pas niable que les forces centrifuges à l’œuvre étaient l’expression de rivalités de personnes, nous pensons que ces dernières prenaient appui - ou ont été rendues possibles - par l’existence de problèmes fondamentaux concernant les modes de fonctionnement et l’identité de cette branche de la franc-maçonnerie française, depuis longtemps non résolus. 

 

Lire la suite de la postface >