La Tradition de l'Aurum Solis est définie par ce qu'on appelle la "Chaîne d'Or" (des Maîtres). 

Cette Tradition occidentale est enracinée dans l'Hermétisme, une tradition qui consiste en pratiques théurgiques associées à une approche rationnelle des mytères de la vie. Cette tradition décrit les hautes origines de l'âme humaine et comment elle est descendue dans le monde physique. Elle explique aussi la signification de cette descente, révélant la manière dont l'âme peut retourner au monde divin.  

Cette tradition pré-Chrétienne,  l'Hermétisme, a donné au monde quelques uns des plus célèbres scientifiques et philosophes. Le Polythéisme, expression religieuse principale de cette époque, donna à cette tradition ses standards moraux élevés. Les voies spritituelles sont nombreuses ! Cependant, le travail sur soi et l'initiation sont les seules façons d'accéder à l'étape suivante de notre évolution. 

Dans le passé, les autorités religieuses monothéistes ont attaqué cette tradition et les célèbres scientifiques qui étaient par exemple déjà capables de mesurer le diamètre de la terre au 1er siècle de notre ère.  Sous la pression de ces groupes intolérants, l'humanité a perdu 2 000 ans de progrès. Mais depuis la Renaissance italienne au 15e siècle, le voile a commencé à se relever. Ceci a été le cas, doucement, pour la science et les traditions spirituelles. 

Depuis, la tradition théurgique et hermétiste a continué d'être transmise secrètement en Europe, jusqu'à sa renaissance moderne en 1897. L'Aurum Solis est un exemple unique d'une telle organisation spirituelle et initiatique qui est restée ancrée dans les valeurs spirituelles originelles développées par ses fondateurs. Depuis le début, cet Ordre initiatique est attaché à une seule et claire ligne, travaillant vigoureusement à améliorer la visibilité de la tradition occidentale originale.

Soulignant les caractéristiques uniques de ce chemin spirituel, l'Aurum Solis montre l'urgence de voir la vie différemment. Les dogmes sont dangereux. Le chaos est risqué. Il est vital de redécouvrir un chemin tolérant et traditionnel vers le Divin. Nous ne pouvons pas le faire tout seul et c'est le rôle d'une tradition initiatique sérieuse - nous aider. C'est le devoir de l'Aurum Solis!

J'ai été initié dans l'Aurum Solis il y a longtemps et je suis devenu, en 2003, le 10e Grand Maître (dirigeant) de l'Ordre Aurum Solis.

(Lien externe)

(Lien externe)